Quand on s’promène au bord de l’eau…

Quand on arrive à Saint-Brieuc par la RN 12, ce qu’on voit du viaduc, c’est la ville un peu grise en surplomb du port, un peu lumineuse aussi, quand le vent joue avec les nuages.  En contrebas de la quatre-voies tumultueuse qui désengorge la ville, les vallées obligent le passant à stopper net, provoquent chez lui le même mélange d’attrait et d’effroi pour les choses très grandes, très hautes – une falaise, un précipice. L’un des candidats à la mairie, dans les années 2010, a même envisagé d’y construire un funiculaire, pour relier le port au centre ville.  Audacieux, il rêvait que tous les habitants puissent voir la mer : on aurait construit la ville en hémicycle, échelonné la hauteur des immeubles, avancé la ville aux rebords de la baie. Car l’océan ne se découvre pas d’emblée à Saint-Brieuc ; quand il n’est pas au large,  il s’avance doucement dans l’entonnoir que lui présente la côte et se fait étroit pour trouver son chemin à travers les rives de vase jusqu’à l’écluse. A son extrémité opposée, la structure ouvre sur un bassin à l’air libre, où les bateaux de plaisance attendent les beaux jours.

Plus loin, la rivière est cernée par la verdure, les feuilles et les épines qui s’insinuent partout, et à travers le Bois Boissel, on aperçoit les toits, comme si chaque maison devait gagner quelque chose sur l’avancée de la forêt. Certaines sont en bois peint.  Quand on s’y promène, on peut facilement s’y perdre, l’obscurité noyant les volumes, hauteur sous voûte, parfum de caverne. Et comme toujours dans les lieux si vastes, on peut rencontrer des groupes, plus ou moins nombreux, les uns sur les autres et bien sûr ça se pelote, ça fume et ça picole de la mauvaise bière glacée.

Soizic

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s