là où je suis née

Quand on arrive à Saint-Brieuc, il faut traverser le Pont d’Armor. Ce dernier enjambe une jolie vallée qui descend jusqu’à la mer, c’est la Vallée de Gouédic. Ceci sur notre droite. Sur notre gauche, elle passe sous la voie de chemin de fer et va jusqu’à Brezillet.

L’océan ne se découvre pas d’emblée à Saint-Brieuc. Il faut prendre la route afin de descendre jusqu’au Port du Légué . De là, on peut voir  les bateaux de pêche qui reviennent, lorsque c’est la saison, chargés  de coquilles Saint-Jacques.

Saint-Brieuc est une ville moyenne, 46000 habitants au dernier recensement.  L’été  a  du mal à arriver,  mais souvent se prolonge, jusqu’à fin septembre, voire  début octobre.

Jusque dans les années 70, le passage obligé pour se rendre de Rennes à Brest  était de traverser Saint-Brieuc par la nationale 12. Lors des départs estivaux, les « bouchons »  étaient nombreux. Et puis il y a eu la construction du Viaduc du Légué, qui a permis à Saint-Brieuc de mieux respirer… Lorsque vous passez sur ce dernier, vous avez une vue magnifique sur la Baie de Saint-Brieuc. Baie très profonde et large, d’un point haut on peut voir de Saint-Quay-Portrieux au Val-André. Certains la préfère à mer basse, d’autres, comme moi, à mer haute. Celle-ci est propice à la pêche à pied lors de grandes marées, on peut trouver coques, moules, praires, crabes etc

L’un des Maire dans les années 70 a fait construire des Halles hideuses dans le centre historique.  A présent on parle de les « déconstruire ».

Marie-Annick

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s