séance 3 (14 et 15 décembre 2015) |fenêtres

ciels-reze

Déroulé, principes.

 

Autour d’un extrait de Patrick Goujon, Moi non, page 48,

Et de Ce jour-là de Tanguy Viel (éditions Joca Seria)

À ma fenêtre ( « je vois »)

 « Faire un inventaire, une liste exhaustive de tout ce que vous voyiez depuis une fenêtre (réelle ou imaginaire », durant une journée que vous passeriez campé derrière, ou un seul instant). Tentez de tout décrire, ou du moins de nous faire voir les choses, le paysage, les gens… et le déroulement du temps ;

Commencez par « Quand j’ouvre ma fenêtre, je vois», et continuez.

Quand vous aurez « épuisé l’œil », enchaînez avec « J’entends (…) » et continuez.»

————————————-

Textes

————————————-

Si j’ouvre ma fenêtre je vois:
– plusieurs maisons
– plusieurs volets
– pas de la même couleur
– une route
– souvent des voitures qui passent vite
– des arbres sans feuille
– la voiture de la voisine
j’entends:
les oiseaux
les voitures qui passent
les portes des voitures qui se ferment

————————————————–

Si j’ouvre ma fenêtre je vois :

-deux grands bâtiments

-plein de voitures

-des poubelles

-le skate-park

-une école primaire

-des arrêts de bus

-la route

-des arbres

-la mer de loin

-le coiffeur

-la pharmacie

-le kebab

-une petite supérette

-des personnes qui jouent au foot

 

J’entends ;

-des cris

-des bruits de moto

-les pompiers

-les oiseaux

-des voitures qui font des allers retours

-le lave-vaisselle de ma mère

-le sèche-cheveux de ma sœur

——————————————-

Si j’ouvre ma fenêtre, je vois l’allée de gravier, gris, avec les mauvaises herbes, le muret, et les jardinières le long du muret, les pensées blanches, violettes, orange dans les jardinières, les géraniums qui fanent dans les autres jardinières, un arbuste qui fleurit jaune -je sais son nom mais là, j’ai oublié ! – l’entrée de mon allée avec le portail, toujours ouvert, l’entrée, ou la sortie, de l’impasse où j’habite, la dame du bas de la rue à la drôle de perruque qui promène son chien
J’entends la voiture du voisin qui s’arrête avant de tourner à gauche souvent, vers 7h15 les jours de semaine, la jeep du voisin -le même- le dimanche matin (pour frimer dans le bourg ?), le retour de la voiture du voisin vers 7h20, retour de la boulangerie ?, la voiture de la poste qui s’arrête plusieurs fois pour mettre des factures dans ma boîte aux lettres, ou dans celles de mes voisines, la moto du fils de ma voisine, Aline, 87 ans, bon pied bon oeil

——————————————-

Si j’ouvre ma fenêtre, je vois :

-mon jardin
-de l’herbe avec un caca de chien des fois
-des grandes plantes
-un palmier planté dans l’herbe
-un grand olivier
-une table en verre avec des chaises
-un salon de jardin
-mes chiens qui jouent
-le jardin des voisins de gauche avec des jeux
-le jardin du gars que j’aime pas qui habite derrière chez moi
-une voisine qui bronze avec son chien qui s’agite à côté
-mon mur
-le lotissement d’à côté
-le petit coin d’herbe qu’on appelle le petit parc avec des gens sur le banc
-derrière le petit parc il y a une forêt et un autre lotissement
-mon parasol ouvert quand il fait beau et chaud

J’entends :

-des jeunes qui jouent a côté
-mes chiens qui aboient
-un voisin que j’aime pas non plus qui gueule sur les enfants qui jouent tranquillement
-des oiseaux

————————————-

Si j’ouvre ma fenêtre je vois:
La route en face de chez moi
Ma voisine qui rentre de l’école avec ma sœur
La mer
Des enfants qui font du vélo
Trois garçons qui vont dans le parc en face de chez moi
Une dame qui promène ses chiens
La voiture de mon voisin qui arrive
Des arbres en fleurs
Les maisons de mes voisins
L’école de ma sœur un peu cachée derrière des sapins
Ma voisine qui ferme ses volets
Mon père qui rentre du travail
Ma belle-mère qui va faire du sport avec sa copine
Des filles qui vendent des brioches avec leurs chiens
Des éoliennes
Des voitures qui passent
Un champ derrière
Mon lotissement

J’entends:
Des voitures qui passent
Des enfants qui crient quand ils jouent à cache-cache

————————————–

Si j’ouvre ma fenêtre, je vois les enfants courir pour aller à l’école, les parents qui vont chercher leurs enfants, mes voisines qui font des allers-retours en promenant leurs chiens, les voitures qui passent, les feuilles d’arbres qui tombent, j’entends les klaxons de voiture, le four quand ma mère fait des cookies, l’ordi de mon père quand il écrit des trucs ??? je sais pas quoi, la voix de mon frère quand il rage en jouant et que je rigole donc il a plus les nerfs.

————————————–

Si j’ouvre ma fenêtre, je vois le pommier, le laurier, l’érable, un buisson piquant, la pelouse, la terrasse, le potager, le mur du fond, le poulailler juste devant, la cabane du fond où dorment les poules, le chat qui court après un oiseau qu’il n’attrapera jamais, le parking du lycée Marie Ballaven à côté, les voitures des lycéens, les lycéens qui clopent derrière les voitures, encore les lycéens (oui, y’en a beaucoup) qui partent en cours, la cantine du lycée, le lycée, la maison juste à côté du lycée (je les plains), la cathédrale (loin), les immeubles résidentiels de 8 étages, un autre immeuble non-résidentiel, la maison derrière le mur du fond du jardin toute en ardoises, la maison d’un médecin, une grande antenne TV qui dépasse au-loin, la balançoire du jardin des voisins, le noisetier, les bambous. J’entends le vent dans les bambous, les voitures des lycéens, les lycéens qui crient, les voitures qui passent dans la rue de l’autre côté, les bruits des maisons d’à-côté, et les bruits de ma maison.

—————————————–

Si j’ouvre ma fenêtre je vois:
la maison des voisins haute de trois étages
leur bureau avec une plante verte dans un large pot, les voisins ne s’en occupent jamais
l’escalier au bout de la pièce
la toiture grise et un peu verte car elle est sale
la cuisine à travers des rideaux couleur arc-en-ciel
la palissade en bois aux pieds de ma maison avec une petite porte qui permet de rentrer dans leur jardin
les gravillons dans l’allée pour garer leur voiture qu’ils ne garent jamais dedans mais dans la rue
les nombreuses fleurs sur l’herbe devant nos deux maisons
le jardin de mes voisins avec une grande haie
le cabanon où ils rangent leurs outils et machines pour le jardinage
les nombreux arbres très grands qui entourent le cabanon
le balcon sur lequel se trouve un chat noir et blanc
un bout de la route
l’entrée du parking du bâtiment où des adultes étudient
les immeubles du quartier un peut délabrés

J’entends :
la machine à café dans ma cuisine un peu vieille
l’escalier qui grince quand mon père descend
des voitures qui rentrent dans le parking
je m’entends bailler
mes parents qui parlent
le couteau qui coupe le pain

je sens :
l’odeur de mes draps lavés avec les quartiers de New-York dessus
le bois de ma commode où je range mes livres cherub
le jus de pomme que je vais boire qui s’appelle La Pressade
la tablette de chocolat glissée dans le pain frais

———————————————–

Si j’ouvre ma fenêtre, je vois :

– Mon lotissement
– Ma voiture,
– Mon jardin avec mes chiens,
– Mon palmier à gauche,
– Mes murs,
– La maison de Leila et son jardin en face,
– Sa balançoire,
– Quelques fleurs,
– Ses plantes tout le long du jardin,
– La maison de mes voisins à ma droite,
– Leurs cours,
– Leurs 3 voitures
– La maison de mon ami à ma droite
– Son jardin,
– Ses plantes tout autour du jardin,
– Son jacuzzi au milieu du jardin,
– des personnes qui partent au boulot ou qui reviennent,
– La maison de ma voisine Chloé à gauche,
– Ses voitures,
– Son garage,
– Et plein d’autres maisons ,

J’entends :

– Le bruit des voitures qui partent ou qui arrivent,
– Mes chiens qui aboient souvent,
– Les poubelles qui se font vider,
– Mon ami qui passe en scooter pour aller a l’école,
– Mon téléphone qui sonne,
– Mes amis qui viennent me chercher

——————————————————

Si j’ouvre ma fenêtre (de mon couloir) ,
je vois :

Un arbre sans feuille entouré de fleurs fanées sur un rond-point .
Une route remplie de voitures à des heures précises, le matin juste avant 8 heure et juste après 18 heures .
Le gymnase du lycée Freyssinet .
Des maisons illuminées (noël) , ou pas, un petit père noël qui monte sur une échelle sur une des maisons .
Des immeubles de six étages .
Des gens :
soit avec des enfants pour aller au Bois Boissel ,
soit des lycéens (en train de fumer),
soit des voisins ,
ou des personnes qui se promènent .

Des plans de mûres (chez moi)
Souvent de la pluie !

————————————————-
Je vois :

Si j’ouvre ma fenêtre, je vois une grande maison en face de chez moi avec un très grand jardin avec une balançoire, un trampoline, une petite piscine pendant l’été , des pots de fleurs et un salon de jardin sur la terrasse , du linge à sécher quand il ne pleut pas, un potager puis plus loin il y a une autre maison avec des fleurs, des petit arbres , un petit palmier .

Je vois d’autres maisons sur le côté ( elles sont jaunes ). Un grand parking à ma gauche avec des voitures quand il y a un événement dans la salle omnisports .

Je vois un arbre avec une petite cabane dans l’arbre .
Je vois des personnes dehors quand il fait beau.

J’entends : ma mère qui cuisine, la télé du salon, le bruit du clavier de l’ordinateur, ou mes parents qui parlent, les enfants qui crient dehors , mes voisins quand il font la fête, mon chien qui aboie, des voitures qui démarrent .

————————————————-

De ma fenêtre je vois :
Une route en béton
Mon jardin
Les trois maison des voisins d’en face
Du gravier gris
les voitures de mes parents une peugeot 308 et une chevrolet dont je ne connais pas le modèle
Des poubelles
quelques arbustes verts
Une clôture blanche
Une sorte de mini parking à 6 places

De ma fenêtre j’entends :
Des voitures rouler ou démarrer
Le vent
Des portes claquées
Des gens discuter


GROUPE 2.


 

Si j’ouvre la fenêtre, je vois :

Je vois les maisons de mes voisins

Je vois des gens qui passent

Je vois des animaux (Chien, Chat )

Je vois aussi au loin des boîtes aux lettres

Je vois des voitures de toutes sortes et de plusieurs couleurs (Gris, Rouge)

Je vois souvent des enfants qui jouent et qui rigolent

Des gens qui fument les cigarettes

 

 

J’entends : Le bruit des voitures

Des passants qui parlent, rigolent

Des vélos

Des animaux qui font du bruit

Mes voisins qui parlent

Des scooters, des motos

J’entends les enfants qui jouent dans l’école à côté

J’entends la pluie qui coule sur le toit

J’entends les dessins animés

J’entends mon petit frère qui crie

J’entends ma sœur qui chante

J’entends mon frère qui crie quand il perd sa partie

Le bruit du ballon qui résonne

 

Je vois : Tous les jours je vois ma voisine qui part emmener son fils au collège

Tous les jours ma mère qui essaye d’habiller mon petit frère mais lui il préfère regarder les dessins animés

Mon autre frère qui part avec son Bmx qui est noir et vert et qui est marqué en grand INSTINCT dessus

J’entends tous les soirs les infos

J’entends malheureusement tous les matins mon réveil qui sonne et j’ai qu’une envie c’est de me rendormir

Tous les matins je me bagarre pour trouver les mêmes chaussettes. J’entends le bruit de mes musiques qui sort de mes écouteurs

De temps en temps je regarde plus belle la vie avec ma grande sœur

Tous les matins je vois mon petit frère qui arrive vers moi pour me faire un bisou avant de partir à l’école

————————————————-

Si j’ouvre la fenêtre, je vois des maisons des lampadaires des fleurs des voitures des pierres une roche le petit chemin la maison de mon meilleur ami son petit frère qui joue avec ses copains des chats l’entrée du champ entre la maison de mon meilleur ami et de Coralie les voisins mes poubelles et celles des voisins des boites aux lettres le balcon du voisin d’en face mais je vois aussi les rebords de la fenêtre

j’entends les enfants que mes parents ont en garde jouer j’entends le frère de mon meilleur ami jouer avec ses amis à lui j’entends mes deux sœurs parler rigoler et qui écoutent la musique j’entends ma télé la télé du salon vers 12h35 j’entends mes sœurs arrivées de leurs stages ou de leurs lycées 12h45 j’entends ma mère crier pour me dire de venir manger 13h05 j’entends une voiture avec des enfants qui en sortent 13h40 j’entends ma sœur me gueuler dessus parce qu’on doit partir. J’entends le moteur de ma voiture s’allumer j’entends ma mère klaxonner pour me dire de me grouiller 13h48 j’arrive au collège et j’entends la surveillante me dire de me dépêcher parce que ça a sonné 13h50 j’entends les élèves et la sonnerie retentir.

————————————————-

Si j’ouvre la fenêtre ,je vois : des maisons / un pot de fleurs accroché à ma fenêtre (un pot rose, des fleurs rouges, orange et vertes) / la voiture de mon père garée dans ma cour / le devant de la voiture de ma mère garée aussi dans la cour sur le côté de la maison quand elle n’est pas au travail / ma cour qui est en terre et avec un peu de gravillons dessus / des buissons / la route / la maison en face de chez moi a un rosier sur la maison / une voiture bleue / la maison à coté a une voiture rouge / des arbustes devant chez elle / la maison encore à coté a deux voitures une blanche et une bleu clair et avant il en avait une rouge / la maison encore à coté a des gravillons dans leur cour, deux garages / la maison encore à coté est grande surtout la cour / la maison en face de celle-ci est sombre la cour est pas entretenue dans cette maison il y a une vieille dame qui marche beaucoup tous les jours / à coté de cette maison encore une autre maison très très grande comme sa cour je ne la vois jamais mais je pense qu’elle est âgée car des gens de la ville viennent entretenir sa maison / la maison encore avant je ne la vois pas mais je vois la haie qui est du côté de la route / encore après il y a une maison qui vient d’être rachetée et qui est déjà de nouveau à vendre / la maison qui suit est la mienne / la maison d’après a été rachetée cet été et le monsieur casse tout dans la maison pour tout refaire /

J’entends : le chien de ma voisine qui aboie tout le temps (il m’énerve) / des voitures qui roulent vite / mon chaton qui fait des conneries / mon frère qui parle avec sa copine ou/et à sa console quand il joue / mon père qui gueule sur mon chaton car elle fait des bêtises /

Cindy.P

————————————————

Si j’ouvre ma fenêtre, je vois mon jardin, avec un massif construit par mon papa, c’est de forme ronde avec tout autour des pierres de toutes tailles, avec des fleurs rouges, orange, vertes … il y a aussi une petite terrasse blanche faite en petits carrés de béton, avec une table verte, pour six personnes. A côté il y a un petit arbuste, avec plein de feuilles dedans, sur un coté mon jardin il y a un pommier et de l’autre un poirier avec plein de feuilles aussi. Il y a un peu près au milieu du jardin un potager assez grand, avec des courgettes, des concombres, des tomates, des salades, et mon père va essayer de planter des fraises, à côté de ce potager il y a un arbre dans lequel étant petit, mon frère et moi faisions des cabanes dedans, mais maintenant il n’y a plus rien. Et au fond de mon jardin, il y a six arbres avec plein de pommes qui tombent, mon papa, mon frère et moi les ramassons petit à petit et nous les donnons à un ami pour qu’il fassent du cidre, je peux voir aussi mon voisin tous les jours dans son potager ou tondre. Le soir il y a des lumières qui illuminent tout mon jardin, il y a souvent mon chien blanc qui se balade dans mon jardin, il y a aussi un barbecue en briques construit de même par mon papa, devant mon jardin il y a des gravillons de partout, et une entrée pour mettre la caravane.

j’entends des bruits des oiseaux qui font cuicuicuicuicui, j’entends aussi mon petit chaton, et mes deux chattes, une blanche et grise et l’autre marron, gris, noire, on peut entendre aussi le bruit d’une tondeuse de mon voisin, j’entends encore des voitures passant devant, chez moi, et aussi mon papa qui chante de la musique des années 80, étant sur l’enceinte, il croit bien chanter mais ce n’est pas le cas, et j’entends encore plus fort mon frère qui écoute des musiques récentes étant de même sur une autre enceinte, et puis c’est tout.

————————————————

Si j’ouvre la fenêtre, je vois une voiture grise volkswagen un arbre sans feuille le soleil qui se lève le facteur qui passe en vélo, trois maisons avec des volets qui s’ouvrent une voiture noire qui klaxonne, au loin des immeubles un camion poubelle un chat qui court un jeune retraité qui promène son chien des barrières de toute les couleurs, J’entends les voitures au loin, des gens qui passent.

————————————————

 

-je vois ma voisine, qu’elle est moche, elle est grosse, elle est rousse ! Beurk ! Une tête ovale, on dirait un ballon du foot ! Elle est souvent en train de ramasser les crottes de son chien …

 

-Mes autres voisins qui ouvrent leur portail électrique à 6h00 du matin, quel bruit insupportable ! Plus besoin de réveil…

 

Un chien errant seul, souvent qui fait caca sur la pelouse du gars en face de chez moi.

 

-Les curieux du dimanche qui passent dans l’impasse et qui essayent de regarder à travers les rideaux, bande de.

 

-Les chats dehors qui se battent comme des fous… Ça doit faire mal

 

-Les oiseaux qui se posent sur les lampadaires allumés, le soir à 23H.

 

-Mes sœurs qui se battent, qui se tirent les cheveux, pour s’allonger sur l’angle de notre canapé puis pour choisir leur programme télé, Dora l’exploratrice ou Peppa Pig ? Dur choix pour elles…

 

-Puis, 2 maisons après la mienne, une nounou qui garde beaucoup d’enfants qui font troooop de bruit.

 

-Une horde d’oiseaux volant dans le ciel.

 

-Les nuages, parfois qui prennent des formes familières.

 

-Une dame, la cinquantaine, qui promène son chien, tous les matins, ses habits sont tellement démodés…

 

J’entends :

 

Ces gosses qui font du vélo dans le lotissement et qui crient « c’est ma bille c’est pas la tienne »

 

-Un garçon, je m’en rappelle sur la piste cyclable qui faisait du vélo, suivi de sa maman derrière, il était tombé, depuis je l’ai jamais revu.

 

Mon frère qui regarde la télé et j’entends : « Pokemon, attrapez les tous, pokemon »

 

-Des jeunes qui passent dans la rue avec leur enceinte et qui écoutent « Rosa Rosa Rosa »

————————————————

Si j’ouvre la fenêtre, je vois le quartier d’en face, la route qui nous sépare, la maison des voisins, les enfants qui jouent, des voitures, une moto qui passe particulièrement l’après-midi, mes voisins dans leur jardin qui jouent avec leur enfant de 3 ans, par la fenêtre je vois la télé de mon voisin allumée et mise sur TF1, la porte du garage de mon voisin ouverte, les voisins qui ramassent leur poubelle, le rebord de ma fenêtre, les jardins de mes voisins avec une terrasse.

 

J’entends les enfants qui jouent, la moto qui passe dans le quartier, les voitures qui roulent, les voisins qui parlent, mon voisin qui rentre tard le soir, la tondeuse de mon voisin, le camion de poubelle qui passe, la voisine qui parle fort, le camion de son mari qui rentre du travail, le moteur de la voiture d’un de mes voisins, un enfant qui fait du vélo, la pluie, le vent,

————————————————

Si j’ouvre ma fenêtre, je vois:

  • Le matin, quand je commence à 7h45, les lycéens du lycée Balavene qui se garent dans ma rue;
  • ma voisine partir en vélo, avec son casque sur la tête et son gilet fluo;
  • mon autre voisine, prof, qui part tôt;
  • des voisins que je ne connais pas, qui promènent leur chien;
  • le soir le super beau coucher de soleil, qu’on voit super bien de ma chambre (qu’en été et au printemps);
  • en hiver, c’est «Las Vegas» dans mon jardin, il y a plein de guirlandes multicolores, qui illuminent le jardin dans la nuit;
  • le chat des voisins de droite qui se balade dans la rue;
  • une lumière allumée dans la maison voisine;
  • le merle et la merlesse sur mon cerisier;
  • le lierre qui pousse sur mon mur;
  • mon voisin dans sa maison toujours pas peinte;

 

J’entends:

  • mon père qui gueule sur mon frère suite à sa réunion parents/profs;
  • le matin, ma mère qui me dit que mon déjeuner est prêt;
  • mes parents qui reengueulent mon frère, car il met trop de temps à prendre sa douche;
  • des voitures qui roulent;
  • le midi, l’église qui sonne;
  • mon frère qui rigole bêtement en regardant son portable, avec ses écouteurs;
  • mon père qui l’engueule au bout de la 5ème fois;
  • les pas de ma mère;
  • mon père;
  • mon frère (qui fait beaucoup de bruit);
  • mon frère qui claque la trappe de sa chambre.

————————————————

Si j’ouvre la fenêtre, je vois la voisine discrète et timide lorsqu’elle rentre de l’école avec son sac bleu, les maisons modernes et blanches des voisins grincheux et riches, parfois le voisin brun et énervant jouant au basket et criant dès qu’il marque, son chien singulier et malheureux, une rangée d’arbres orangés en automne, le jardin en friche de la dame en chemise de nuit h24 aux 10 chats, son salon où elle reste tard le soir, le virage serré puis l’énorme montée, une petite fille qui rit en sautant sur le trampoline trempé, le vieux voisin alcoolique promenant son petit chien frisé, la nouvelle voisine qui sort son bébé de la voiture, le voisin bio qui ramasse les plants dans son potager, son linge : un T-shirt blanc et deux rouges étendus entre deux haies, le voisin un peu snob qui rentre du travail, le garçon collant qui passe à vélo avec son frère à trottinette, les chats de la voisine : deux tigrés et un noir avec des poils d’une longueur impressionnante, trois rouges-gorges et quelques hirondelles, des adultes attardés en moto, les lampadaires qui éclairent la rue sombre, ou bien les nuages roses lors du crépuscule.

J’entends le chien du voisin énervant hurler à la mort, mon frère qui se prend pour une rock star en chantant faux (en plus il ne connaît pas les paroles), mon père s’entraînant à la guitare électrique, le voisin fou de basket qui crie car il a marqué, la sonnette de la maison, mon chat qui troue ma moustiquaire, moi qui lui crie dessus, Les oiseaux qui chantent, la télé très forte de la voisine, deux passants qui se saluent, les rires des adultes attardés, la moto du voisin qu’il retape depuis des mois et qui ne marche toujours pas, ma mère qui passe l’aspirateur.

————————————————

Si j’ouvre la fenêtre, je vois les décorations sur la fenêtre des maisons beiges avec leur garage ouvert, des bâtiments avec la lumière allumée, un chien avec sa maîtresse qui est vieille avec des cheveux roux et son mari qui est vieux et un peu gros et qui est à la fenêtre il y a un petit arbre devant chez eux, la forêt, des poubelles, des voitures, un parking, des jeunes qui passent devant chez moi, ma mère qui rentre de son travail.

 

J’entends des moteurs de voiture et de moto, le chien qui aboie quand des personnes passent, des personnes qui parlent, la télé qui passe des musiques américaines, françaises, antillaises et africaines, ma sœur en train d’engueuler mon frère, mon frère qui rigole pendant qu’elle l’engueule, des oiseaux, ma mère qui me dit de fermer la fenêtre, mon père qui ronfle.

 

Je vois ma sœur qui fait à manger, le lycée Jean Moulin un terrain de basket dedans, des cailloux, de l’herbe, des rideaux, les décorations de noël, moi qui ferme la fenêtre et ma sœur qui monte.

————————————————

-Si j’ouvre la fenêtre, je vois : mon jardin, des oiseaux, ma voiture, une route très étroite, des arbres, des tracteurs, un champ de blé, l’entreprise AD, la 4 voies, des camions, des motos, des voitures très puissantes, mon voisin (qui a une tête qui ressemble à un tableau de Picasso), le camion poubelle, la ferme de ma tante, des vaches, des hélicos et des avions qui décollent de l’aéroport de Trémuson

 

-j’entends: des voitures, le vent, mes parents qui discutent, la douche, la télé(tf1), la musique de mon téléphone, les klaxons des camions, la salle de traite (de la ferme de ma tante), des motos, camion poubelle, des hélicos et des avions qui décollent de l’aéroport de Trémuson, des tracteurs, des oiseaux.

————————————————

Si j’ouvre ma fenêtre, je vois dans mon petit chemin ma voisine, elle est veille et sort ses poubelles , tout le temps je ne sais pas combien elle en a, la haie de ma voisine mal coupée un grand arbre, celui de mon voisin des oiseaux des chattes une noire une grise une autre qui ressemble à un tigre, la voiture de mon voisin qui part au travail mon framboisier, les oiseaux qui volent mes framboises le pommier de ma voisine un voisin qui me regarde comme si j’avais pas le droit de regarder par ma fenêtre il se ballade avec sa brouette des vignes quelqu’un qui balade son chien, je ne la connais pas .

J’entends ce foutu bébé pleurer les oiseaux qui chantent tout le temps, ils m’énervent, ma mère qui monte dans l’escalier sûrement pour me demander si j’ai fait mes devoirs pour la troisième fois aujourd’hui mon père au téléphone ma mère qui redescend ma fenêtre qui se ferme ma mère qui crie pour que je vienne manger

————————————————

Si j’ouvre la fenêtre je vois

 

_ Une dame qui regarde dans notre jardin

_Mon chien qui mange le tronc d’arbre du jardin qui vient d’être coupé

_mon voisin qui coupe du bois dans son hangar rouillé

_les poubelles dans la rue le mardi et le jeudi qui débordent

_des voitures noires rouges bleues marron à cheval sur le trottoir

J’entends ma mère qui crie sur mes frères car ils ne veulent pas s’habiller pour aller à l’école.

_ mon père qui dit à notre chien d’arrêter de manger le tronc l’arbre qui vient d’être coupé,

_La voisine qui raconte ce qu’elle a vu dans le jardin je vois l’école st joseph avec des enfants qui se battent et d’autre qui jouent au foot et crient dès qu’ils marquent

————————————————

=> Si j’ouvre la fenêtre, je vois plein de choses telles que des oiseaux, qu’ils soient miens ou pas -mésanges, tourterelles, pigeons, colombes, colombes diamants, perruches, moineaux…- des feuilles, quelques arbres, le garage de ma maison, des fleurs de toutes les couleurs, la maison de mes voisins d’en face, la fenêtre de leur cuisine avec la télé qui y est allumée, et qui diffuse souvent BFM TV ou I télé, des chaînes d’infos, le toit de ma véranda, les maisons de gens que je ne connais pas, avec un passage entre elles qui me permet de voir passer les bus, un grand arbre avec un nid de frelons désintégré, un monsieur du genre très gros avec une barbe blanche et aux cheveux blancs, qui monte dans sa vieille voiture blanche, des gens du collège qui courent car ils sont en retard, mon chat au pelage brun, roux et blanc qui traverse le toit de ma véranda et gratte à la fenêtre pour me rejoindre dans la maison, je lui ouvre et il me fait un câlin, la pluie qui mouille la fenêtre, les araignées et tous les autres petits insectes, etc… Nous sommes un vendredi, et il n’est que dix heures, et je suis seule avec mon chat car je commence à quatorze heures, et pourtant un camion de poubelle passe.

 

=> J’entends le son de la pluie qui bat au carreau, le miaulement de mon chat, le rugissement des moteurs des voitures qui démarrent, la radio restée allumée en bas, le son de la télé qui diffuse les infos, le roucoulement de mes oiseaux, les cris des enfants de mon lotissement qui crient et le martèlement de leurs pas lorsqu’ils courent, le bruit de la chute de l’un d’eux, les pleurs qui s’ensuivent, la mère qui court afin de voir le « blessé », puis une fois l’examen terminé, le claquement de la portière et la voiture qui démarre. Ensuite, la télé s’éteint, on éteint également la radio, et me voilà à présent seule avec mon chat, ainsi qu’avec les bruits extérieurs. Ensuite, le camion de poubelles passe, et il vide nos poubelles qui pour certaines sont pleines à ras bord et d’autres quasiment vides, puis le bruit du verre qui tombe et se fracasse dans la benne du camion.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s